’aventure commence en automne 1992.

Quelques professeurs du collège proposent à leurs élèves de participer à une activité théâtrale.  Très vite, ils sont rejoints par des enseignants du lycée et le théâtre devient l’affaire de la Cité scolaire.

Les objectifs sont avant tout pédagogiques : apprendre à vaincre le trac, à parler en public, à maîtriser sa voix et ses gestes. Et ainsi se préparer aux redoutables examens oraux. Mais c’est aussi à l’instar du sport ou d’autres activités artistiques, un apprentissage du travail en équipe, le travail de chacun au service du groupe.

Il va de soi que les jeunes comédiens sont surtout sensibles à l’aspect festif de l’activité, au plaisir de se retrouver dans la bonne humeur et de préparer un spectacle.

Depuis 1992, plusieurs centaines d’élèves ont adhéré au club et ont travaillé sur 33 pièces dont 31 ont donné lieu à plusieurs représentations et notamment, entre 1995 et 2007, dans le cadre du festival de Tomblaine « Aux actes citoyens ».

Historique

La toute première pièce représentée en 1993 est Un Geste pour un autre (Tardieu). Les spectacles suivants sont des créations : La Machine et Le Trou du souffleur (1994), Les Muses s’amusent et Fait divers ou d’une autre saison (1995). Le club se lance ensuite dans la mise en scène de textes d’auteurs : 1996 : Jeu de massacre (Ionesco), 1997 : La Noce chez les petits bourgeois (Brecht) et Le Médecin volant (Molière), 1998 : Ubu (Jarry) ainsi qu’une création, L’(H)ombre de la Manche. 1999 : L’appétit vient en jouant (Dubillard) et Et si on jouait Cyrano (création). Suivent quelques nouvelles créations : Mobile Homme (2000), Dans les Cartons et Ces grands espaces verts derrière la lucarne (2001). Retour aux textes d’auteurs en 2002 avec Homme et galant homme (Eduardo de Filippo) et La Petite O.N.U. (Jean-Michel Ribes). Des circonstances indépendantes du club n’ont pas permis de représenter deux pièces pourtant préparées en 2003 et 2004 : Salle de bains et dépendances (création) et Le Bal des voleurs (Anouilh). Dès lors, le club va enchaîner les créations : Mécomptes de faits (2005), Flogs en flag (2006), Cluedo (2007), Le Béotien (2008), Un peu de sadisme, Coco (2009), Le Trou de mémoire (2010), Cassandre (2011), Le Cabaret de la Gare (2012), 13 en scène (2013), Rue des Corbeaux et la reprise de Dans les cartons (2014), La Soupe aux algues et Le Service à Thé (2015), Le Chat blanc et Départ dans une heure (2016).

Et en 2017… Mais chut !

Fonctionnement

Les répétitions ont lieu un soir par semaine (qui peut varier en fonction des disponibilités des animateurs) entre 17h20 et 19h15 et se déroulent dans l’amphithéâtre du lycée.

Tous les élèves qui souhaitent participer sont accueillis, quelle que soit leur expérience de la scène. Chacun peut trouver un rôle à sa mesure. Les seules qualités exigées sont le sérieux dans le travail et l’assiduité. Et aussi le respect des autres et celui du public.

Le nombre de participants est variable : Huit en 2015-16, vingt-trois à ce jour. C’est ce qui a déterminé les animateurs à se lancer dans des créations qui tiennent compte des effectifs.

Le club avait donné ses premières représentations dans une salle polyvalente, munie d’une petite scène. Il y a connu de bons moments avec un public qui frisait les quatre-vingts personnes. Aujourd’hui, l’amphithéâtre permet de rassembler plus de six cents spectateurs en trois représentations.

Merci à tous les élèves qui ont donné vie à cette activité.