Louis Bertrand, Enseignant et Écrivain (1866-1941)

Alors qui est Louis BERTRAND ?

louisbIl est né à SPINCOURT (Meuse) le 20 Mars 1866, de parents modestes. Il débute ses études secondaires à BRIEY et les poursuit au lycée de BAR-LE-DUC (19 septembre 1878). Il passe un bac ès Lettres à Paris, en 1883. Il se destine à l’enseignement. En septembre
1883, il entre au lycée Henry IV, en classe préparatoire. Le 7 aout 1885, Louis Bertrand est admis vingt-deuxième sur vingt-quatre à l’École Normale Supérieure (section Lettres). Le 30 Juillet 1886, il est licencié ès Lettres. Au lycée d’Aix-en-Provence où il est nommé pour prendre en charge la classe de seconde, il prépare son agrégation de Lettres qu’il obtient le 30 Août 1889.

Louis BERTRAND va enseigner au lycée de Bourg, la rhétorique, en 1889 et 1890, puis au lycée d’Alger (7 Septembre 1891). Il découvre l’Afrique tout en préparant son doctorat ès Lettres qu’il obtient à Paris avec la mention honorable, le 15 décembre 1897. De retour en France, il enseigne au lycée de Montpellier en 1900 et en 1901 et finit par se mettre en congé de l’Éducation Nationale. Il a choisi la carrière des Lettres. Et devient un auteur privilégié de
la Maison Fayard.

Il est hors de question de rappeler ici toute l’œuvre de Louis Bertrand. Nous nous bornerons à dire qu’il a prononcé son discours d’admission à l’Académie française le 25 novembre 1926 entre deux voyages autour de la Méditerranée et en Lorraine.

Louis Bertrand a brossé à grands traits un tableau de la vie et de la société briotine sous le Second Empire et après l’annexion de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine, peinture précieuse toute proche de la réalité.

Louis BERTRAND a immortalisé BRIEY, sous le nom d’Amermont, dans la littérature nationale, par la publication de deux romans. L’académicien, en effet, a assis ses deux romans sur sa famille et sur la société briotine. Ce qui ne lui a pas valu que des félicitations !…

Le premier roman est intitulé Mademoiselle de Jessincourt*. Il a été publié  en 1911 par Arthème Fayard et il est illustré par plusieurs dessin de du Gardier. Mademoiselle de Jessincourt est un roman à clé.

Le deuxième roman briotin est intitulé Jean Perbal. Il est le premier d’une série (« Une destinée », celle de l’auteur). Il a été publié en 1925.

François HELLER
« BRIEY d’hier et d’aujourd’hui »
1999 Editions SERPENOISE

*Roman réédité par Sébastien WAGNER,  Edition des Paraiges, 2015